Mai 2021 Des rosés charmeurs pour préparer l'arrivée de l'été

Si le rosé se boit toute l'année, il faut reconnaitre que les mois d'été lui offrent un cadre et une température propres à booster sa consommation. Pour préparer cette arrivée de l'été, nous sous sommes intéressés à quelques uns des milliers de rosés que l'on trouve sur le marché français. Rosés de soif et rosés de gastronomie, rosés tranquilles ou rosés à bulles, nous avons voulu vous proposer un choix de vins bien élaborés susceptibles de vous plaire.

 

 

Rosés à bulles

La plupart des maisons champenoises en font. De Gimonnet à Mailly Grand cru, de Colin à Alfred Gratien, beaucoup en proposent d'excellents, qu'ils soient de saignée ou d'assemblage.  C'est le cas, par exemple de Drappier qui propose un rosé brut nature à zéro dosage à base de Pinot noir. Un must pour un apéritif élégant sublimé par les fines bulles de Drappier..

 

 

Nous avons découvert une maison de Champagne que nous ne connaissions pas : Charpentier installé dans la commune de Charly-sur-Marne, entre La Ferté-sous-Jouarre et Château Thierry. . Le viticulteur, Jean-Marc Charpentier a élaboré un rosé baptisé - à juste titre - "Terre d'émotions" qui soulève l'enthousiasme gustatif par sa finesse et son élégance. Un rosé d'assemblage : 88 % Chardonnay, 12 % Pinot Meunier (vin rouge).

 

 

 

Au sud de la Champagne, au coeur de la Côte des Bar, Chassenay d'Arce, toujours soucieuse de la qualité de ce que produisent ses 130 familles de viticulteurs, propose un superbe rosé brut fait de 60 % Pinot noir, 33 % Chardonnay, 5 % Pinot meunier et 2 % Pinot blanc. Parfait pour l'apéritif, avec un poulet au curry doux ou sur un dessert de fruits rouges.

 

 

A Chinon Couly-Dutheil reste fidèle à son rosé Brut de Franc aux bulles joyeuses et aux arômes délicats. Osons ce jeu de mots facile : "pour l'été Couly-Dutheil chinon rien"...

 

 

La Maison Gremillet a pensé à la Fête des mères en concoctant une nouvelle cuvée de son Extra Brut "Rosé Vrai", un vin raffiné, féminin, de la grâce Lire l'article que nous lui avions consacré comme Vin du mois en avril 2019

 

 

Ne pas se priver d'explorer d'autres pistes vineuses comme les Crémants de Bourgogne par exemple (Veuve Ambal ou Louis Bouillot) ou ceux de Loire (Ackerman ou  Gratien&Meyer)

 

Les rosés tranquilles

 

La belle cave Foncalieu - motivée sans doute par l'écologie anglo-saxonne - a concocté "The Green Gang". Un rosé où Cinsault et Grenache se marient pour le meilleur car le Green Gang en question désigne un groupe de vignerons convertis au Bio. C'est frais, fruité et heureusement pas trop "vert"

... 

 

 

Foncalieu, surfant sur l'arrivée prochaine de l'été, a également concocté quatre autres cuvées de rosés, toutes les quatre fort estimables : "Ensedune", "Cardounettes", "Domaine Haut Gléon" et "Le Versant" (dont l'étiquette a été relookée par le street artiste Nerone). 

 

   

 

 

Les "bergers" de l''Hortus sous la garde aimable de leur Pic Saint-Loup élévent de bons vins dans les trois couleurs dont ce rosé de garrigue gorgé de soleil.  Un bel assemblage de Grenache et Syrah, équilibré et frais.

 

 

Le Domaine Gayda ne se contente pas de produire "Le chemin de Moscou".(voir le Vin du Mois, janvier 2018) Sa "Minuette", un rosé d'assemblage d'un beau pâle, très fin, est né à La Livinière et son nom est celui d'une rose plantée au Kenya en 1982 par Tim Ford, le créateur du Domaine GaydaTim a cultivé ses roses pendant 25 ans au Kenya, en Éthiopie et au Zimbabwe avant de venir s'installer dans le Languedoc, de changer de métier et de fonder le domaine. Prenons un pari ? "La Minuette" est tellement bonne qu'elle ne durera qu'un instant, le temps que durent les roses...

 

 

Cascastel possède le Château Saint Colombe dans les garrigues de Saint-Jean-de-Barrou. Outre leur "Ange gris", un rosé IGP de la vallée du Paradis et quelques autres rosés estimables, la cave élabore ce rosé est fait de 50 % Grenache, 30 % Carignan, 20 % Cinsault. Un vin fin, harmonieux, qui accompagnera bien les fruits de mer et un poisson au citron (Thieboudienne sénégalais par exemple)

 

 

Changeons de région pour déguster cet Amboise "La Touche rose", de Thomas Frissant. C'est un 100% Cot. Robe rose soutenu, presque rouge clair,  brillante et limpide. Nez mûr, intense et complexe, fruité (cerise-griotte, groseille), floral (pivoine), épices douces poivre gris-muscade. Bouche structurée, ample, gourmande et veloutée, fruitée et finement poivrée jusque dans la longue persistance. Un beau rosé de gastronomie à servir avec :  terrine de lapin, couscous, moussaka, grillades, carré d'agneau aux herbes, saumon grillé, coulommiers, reblochon. 

Les dessins de l'étiquette sont du vigneron.

 

 

 

Retour à ChinonCouly-Dutheil propose un rosé tranquille, Médaille d'Or Concours des Vins du Val de Loire (Angers) 2020. Baptisé sobrement René Couly, (l'ancêtre qui épousa Madeleine Dutheil)  c'est un 100% Cabernet Franc ; beaucoup de charme et de finesse, un rosé de gastronomie..

 

 

De Chinon allons vers Bergerac où le beau Château de la Jaubertie élabore un rosé d'excellence baptisé Mirabelle, un assemblage très réussi de 70% Cabernet Sauvignon et 30% Merlot. 100% de ce vin est vieilli 6 mois en fûts de chêne français ce qui lui confère une belle structure et une longueur en bouche remarquable.. Un rosé de gastronomie, charpenté et aromatique, à servir sur les grillades de l'été. A noter que la cuvée Mirabelle existe dans les trois couleurs.

 

 

La Savoie sait faire de bons rosés, tel celui-ci de Jean Perrier, baptisé "Pure". un Gamay 100% Nez fruité ananas, agrumes et fruits rouges groseille-cerise, une touche d'herbes de Provence. Bouche tonique, harmonieuse entre rondeur et vivacité, finale assez longue sur le poivre gris. A servir sur des fruits de mer, une tarte chèvre et tomates, des filets de rouget grillés.

 

 

Dans les rosés estimables, voire très bons, citons encore ceux du Beaujolais, de Bourgueil, du Vendômois, et, bien sûr, bon nombre de rosés de Provence.

 

Ces derniers sont si nombreux qu'un catalogue en ligne de plusieurs pages serait nécessaire pour vous les présenter. Retenons ceux du Château Triansdeux Coteaux Varois en Provence. L'un, le Saint Clément, (80% Grenache, 20% Syrah) est un rosé de gastronomie  charnu et velouté, long et délicat en bouche. Parfait sur des viandes blanches, un veau aux olives ou une fricassée de poulet à l'indienne. 

 

 

 L'autre, un peu plus "rosé de soif", est fait de 70% Grenache, 20% Syrah, et 10% Cinsault. sera également très agréable tout au long d'un repas de fruits de mer.

 

Que tous ces vins vous permettent de passer un bel été !

 

Guy Riboreau 

 

Créé le : 24/03/2021 - Mise à jour : 07/05/2021
Commentaire (0) - Laisser un commentaire
Aucun avis
Flux Rss Phonothèque

© Claire en France
Hébergement & Support Le plus du Web - Création graphique Pratikmedia -

 La ligne de partage des eaux en Ardèche et ses oeuvres d'art Vins de Montlouis / L'Eco-Musée d'Alsace à Ungersheim (Haut-Rhin) : traditions architecturales et fêtes en tous genresVibrante Bilbao / Le temps d'un week-end ou d'un court séjour, Tours mérite bien une escapadeSéjour week-end à HonfleurTruffe au vent en Pays Cathare Visite d'un sous-marin nucléaire : Le Redoutable, c'est à Cherbourg, CITE  DE  LA  MERLa Cité de la Mer à Cherbourg : pour apprendre et se divertir / Savoir-faire et faire-savoir

 

 

Claire en France aime bien recevoir vos avis et suggestions.  N' hésitez pas ! Le formulaire de contact et les espaces commentaires sont là pour cela

 

Mentions légales