Séjour week-end à Honfleur : la Normandie des peintres

Un tableau d'Eugène Boudin ? Non ! Une photo du reflet des façades des maisons du port de Honfleur... Dès le début du 19e siècle, Honfleur attire la curiosité des artistes paysagistes qui parcourent le pays à la recherche de nouveaux sujets. On comprend pourquoi ils séjournent dans cette petite ville médiévale installée au pied de deux collines. Honfleur enchante grâce à son cadre naturel, entre mer et campagne. Aujourd'hui encore, y séjourner le temps d'un week-end est un enchantement.

 

 Texte et photos : Claire Vuillemin ©

 

C'est la lumière de l'estuaire de la Seine, si particulière, qui séduit l'artiste ou le voyageur. On comprend mieux l'intérêt des peintres pour cette lumière en allant vers l'Avant port et la jetée. Dès les années 1830, les artistes sont attirés par le panorama de Honfleur vu depuis la Seine. Il offre au regard tout à la fois le front de mer, les jetées et les quais. Ce n'est pas pour rien qu'Eugène Boudin est appelé le peintre du ciel et de la mer... Vous verrez, au Musée Eugène Boudin, ce tableau intitulé "Nuages blancs, ciel bleu" réalisé vers 1855. Vous pourrez ensuite retrouver le paysage peint in situ en empruntant la jetée qui mène à l'estuaire. On a l'impression alors de "plonger" dans le tableau de l'artiste !

 

 

 

 

Dès les années 1820-1830, Richard Parkes Bonington et Paul Huet séjournent dans le bourg tandis que Camille Corot peint sur le port. Puis les peintres, formés au paysage dans la forêt de Fontainebleau ou à Barbizon, prennent pension à la Ferme Saint-Siméon, créant ainsi un foyer amical et joyeux... On parle même de "musée de Saint-Siméon" tant les artistes y ont laissé de souvenirs peints et dessinés sur les murs des chambres. Il y a là, entre 1858 et 1868, Monet, Boudin, Courbet, Jongkind. Viendront ensuite Georges Seurat, Paul Signac et bien d'autres encore...

 

 

La rue de l'Homme de bois, tableau d'Alexandre Dubourg (1821-1891). C'est dans cette petite rue que se trouve le musée Eugène Boudin.

 

Eugène Boudin et Alexandre Dubourg ont pratiquement le même âge. Ils sont tous les deux natifs de Honfleur. En 1868, il décident de créer un musée municipal qui est aujourd'hui le "Musée Eugène Boudin". Le musée retrace cette histoire des peintres, entre pré et post-impressionnisme, de Camille Corot à Félix Vallotton. L'idée est de mettre en lumière, entre les oeuvres et les artistes, des liens parfois estompés ou oubliés. On sent presque encore l'âme des artistes, quand on monte la rue de l'Homme de bois qui est restée "dans son jus"...

 

 

 

Honfleur a inspiré des artistes peintres mais pas seulement. Des écrivains, poètes, musiciens ont également été séduits par le petit port de pêche et de commerce...  On imagine aisément combien devait être intense la rencontre entre Courbet, Boudin et Baudelaire en 1858...

 

 

Le phare, jetée Est. Lumière du soir...

 

Tous les artistes, quels qu'ils soient, ont été touchés pas les couleurs, les paysages, l'architecture et surtout par la lumière exceptionnelle du petit bourg. La mer est bien sûr omniprésente dans l'histoire d'Honfleur.

Prenez le quai des passagers, laissez à votre gauche le jardin public et empruntez l'allée du Capitaine Paul Panier : elle vous conduira au Jardin des Personnalités. Ici par exemple, vous reconnaîtrez la statue du maître de l'impressionnisme qui semble regarder l'horizon... En face effectivement, c'est le Havre et Sainte-Adresse où se rendra régulièrement Monet.

 

 

 

 

 

Chacun découvrira Honfleur à son rythme, selon ses centres d'intérêts bien sûr et selon... son budget. Comme partout, il faut aussi parfois lever la tête pour découvrir d'amusantes signatures, comme cette façade d'une pharmacie, celle où Alphonse Allais a officié :

 
 

 

 

  

Clocher de l'église Sainte Catherine et vitrine d'un chapelier honfleurais

 

Où se restaurer ?

Voir notre article : "Bonnes tables à Honfleur"

 

Où dormir ?

 

Hôtel All seasons ***, 3 quai de la Tour, face au grand parking, situé dans le centre historique à deux pas du vieux bassin. Vous verrez au loin le Pont de Normandie si vous prenez une chambre en façade. Pour les chambres donnant à l'arrière, c'est une vue sur les greniers à sel. L'hôtel a ouvert récemment sous l'enseigne All Seasons -Accor. (C'était il y a peu l'Hôtel de la Tour, nom encore indiqué en façade).

 

Le petit déjeuner, très gourmand, est compris dans le prix des chambres. Les viennoiseries sont excellentes.

 

Tel : 02 31 89 21 22

 

Les quatre suites familiales en duplex sont belles, spacieuses et idéales pour un week-end avec des enfants.

 

 

 

 All Seasons : une chambre d'une suite familiale

 

 

 Les Maisons de Léa***, place Sainte Catherine devant l'église.Tél. : 02 31 14 49 49.

Site : www.lesmaisonsdelea.com/

Lire notre reportage sur   "Escapades d'hiver en Normandie" qui présente l'établissement.

 

 

 

 Hôtel Best Western Le Cheval Blanc***, 2 Quai Des Passagers, face à l'entrée du vieux bassin, un ancien relais de Poste réaménagé. Tél. :02 31 81 65 00

Site : http://www.hotel-honfleur.com/

 

  

Une chambre d'hôtes :

 

Le Clos Bourdet,  50 rue Bourdet, Tél.: 02 31 89 49 11, une maison ancienne dans un jardin surplombant le centre-ville. 

 

Site : www.leclosbourdet.com

 

 

 

 

 

Panneau affiché dans le hall du All Seasons :

 

 

 

Alphonse Allais, natif de Honfleur, avait déjà tout compris - à sa façon - de l'aménagement urbain et de la lutte contre la pollution...

 

Lire notre reportage sur  "Le plus petit musée du monde et le plus drôle, à Honfleur, chez Alphonse Allais "

 

 

lumière du petit matin sur le vieux bassin

 

 

Créé le : 07/05/2011 - Mise à jour : 12/06/2011
Commentaire (0) - Laisser un commentaire
Aucun avis
Flux Rss Phonothèque

© Claire en France
Hébergement & Support Le plus du Web - Création graphique Pratikmedia -

Vins de Montlouis / L'Eco-Musée d'Alsace à Ungersheim (Haut-Rhin) : traditions architecturales et fêtes en tous genresVibrante Bilbao / Le temps d'un week-end ou d'un court séjour, Tours mérite bien une escapadeSéjour week-end à HonfleurTruffe au vent en Pays Cathare Visite d'un sous-marin nucléaire : Le Redoutable, c'est à Cherbourg, CITE  DE  LA  MERLa Cité de la Mer à Cherbourg : pour apprendre et se divertir / Savoir-faire et faire-savoir

 

 

Claire en France aime bien recevoir vos avis et suggestions.  N' hésitez pas ! Le formulaire de contact et les espaces commentaires sont là pour cela

 

Mentions légales