Escapade au Havre, entre Normandie impressionniste et architecture Perret

L'air de rien, fière de son architecture, de son port, de sa plage en pleine ville, de son musée Malraux, de ses jardins suspendus, Le Havre offre au visiteur d'heureuses surprises. Il suffit de déambuler dans ses rues ouvertes au vent du large et au soleil , de flâner d'un bâtiment "Perret" au vieux quartier Saint-François, pour découvrir une ville agréable qui ne mérite pas les critiques que certains lui décernent.

"Claire en France" vous y emmène en plusieurs étapes, dans plusieurs articles dont voici le premier : l'escapade de deux ou trois jours.

 

 

Photos : Claire Vuillemin et Guy Riboreau ©

La balade peut commencer aux anciens docks rénovés, occupés désormais par des boutiques et restaurants. Vous pouvez également, selon l'emplacement de votre hôtel, partir du port pour contourner le centre, passer devant la Maison de l'Armateur pour gagner la plage en vous arrêtant (longuement, car il est d'une grande richesse) au Musée Malraux.

 

 

Proche du port de pêche, la Maison de l'Armateur  

 

 

Le Musée Malraux avec une exposition de dessins de Degas jusqu'au 19 septembre
 

  

La plage vous conte en images, jusqu'à fin septembre, les très riches heures du paquebot Normandie qui avait quitté Le Havre pour sa croisière transatlantique inaugurale en 1935.  Les superbes photos signées Roger Schall, passager de cette traversée, tapissent les cabines de bains. Une belle initiative de l'Office du Tourisme havrais.

 

 

Complément utile de cette exposition, un livre emprunté sur la plage  contant  l'histoire du paquebot pourra être lu confortablement installé dans un "transat"...

 

 

Cela fait, empruntez l'avenue Foch à la Porte Océane, en direction de l'Hôtel de ville. Les arbres ont bien poussé depuis la reconstruction du centre ville et la promenade vous fait découvrir l'univers voulu par Auguste Perret et sa centaine d'architectes chargés de réhabiliter le centre détruit par les multiples bombardements de la Seconde Guerre Mondiale.

 

 Dans l'avenue Foch avec, au loin, la tour de l'église Saint Joseph

 

Parmi les édifices qui ont échappé au massacre des bombes, il y a le monument aux Morts. Un sacré clin d'oeil du destin...

 

 

Le "Volcan" d'Oscar Niemeyer, maison de la culture datant de 1982

 

La cathédrale Notre Dame vestige du coeur historique, la tour-lanterne date du XVIème siècle

 

 

Dans le quartier Saint François et derrière l'église du même nom, la superbe maison natale de Michel-Joseph Dubocage de Bléville, grand navigateur, découvreur de l'ilot de Clipperton, a été restaurée et transformée en musée de l'histoire du Havre. Ce quartier a moins souffert des bombardements que le reste de la ville; les bâtiments ont été reconstruits presque à l'identique en brique et non en béton, ce qui lui donne un petit côté "british"...   

 

 

 

Pour se restaurer dans le quartier Saint François, deux bonnes adresses : "A deux pas d'ici", (69 rue Dauphine, bon rapport qualité/prix)  et "Le Lyonnais", (7, rue de Bretagne, excellent, prix très doux) 

Autres restaurants possibles : le Saint Pierre, 24, rue d'Ingouville, pour ses poissons, "Aux portes de l'Orient" (380, rue Pierre Mendès France) pour son couscous, "La Pierrade" (7 rue Chevalier) pour ses pierrades diverses, "Le Patio" (17, rue Racine) pour sa cuisine provençale. Mais vous pouvez compléter la liste avec vos restaurants-coups de coeur !

 

Où dormir ?

Hôtel Mercure, entre le Bassin du Commerce et le Centre de commerce international. L'architecture en est discutable mais les chambres sont confortables et l'accueil sympathique. www.accorhotels.com

Novotel, proche des anciens Docks, www.novotel.com

Hôtel Vent d'Ouest, près de l'église Saint Joseph, www.ventdouest.fr

Art Hôtel (Best Western),  en face du "Volcan", www.art-hotel.fr


Passez à l'Office de tourisme, vous pourrez y trouver le plan d'un itinéraire à pied, y louer des vélos, un bon moyen également pour découvrir la ville...
 

Office de tourisme : 186 Bd Clémenceau  www.lehavretourisme.com

Créé le : 08/08/2010 - Mise à jour : 26/10/2010
valerie lalanne | 08.01.2016 - 22:58
En effet, nous retrouvons bien notre ville qui a encore bien changé depuis votre visite. le tramway a contribué à la transformation, redonnant un peu plus la ville aux piétons dans certaines zone. l'ambiance devient bien chaleureuse avec toutes les écoles et universités qui se sont développées et qui ont permis un rajeunissement général.
Sylviane-Michel. | 29.09.2010 - 18:41
Bien vue,enfin un article positif sur notre ville qui le mérite bien.
Nous sommes convaincus que ceux qui le liront,auront envie de visiter le Havre et ses environs merci.)
Sylviane-Michel
Alexandre | 09.08.2010 - 23:02
Très bon article et ses photos, écrit pour une fois par des non-Havrais... Ce qui est le plus plaisant peut-être, car si nous sommes convaincus en tant qu'Havrais que cette ville peut se découvrir avec émerveillement (ce que nous clamons tous contre vents et marées bien souvent, moi avec mon site, www.jevisauhavre.com, mais chacun de notre côté à notre façon), c'est toujours un grand plaisir de voir que d'autres, venus de près comme de loin, partagent notre vision de cette ville qui a su évoluer dans le bon sens...
Merci pour ce regard, qui vaut le détour !
Yllen | 09.08.2010 - 22:24
Enfin un reportage "positif" sur LE HAVRE...et ce n'est malheureusement pas tous les jours le cas....!
Voilà des journalistes objectifs et sans langue de bois....Merci.

http://objectif.canalblog.com
maje | 09.08.2010 - 17:10
Enfin des photos et des idées qui donnent envie de venir passer quelques jours auHavre! les efforts faits pour rendre la ville agréable méritent que l'on s'y attarde.
Vivement d'autres articles analogues!
Flux Rss Phonothèque

© Claire en France
Hébergement & Support Le plus du Web - Création graphique Pratikmedia -

 La ligne de partage des eaux en Ardèche et ses oeuvres d'art Vins de Montlouis / L'Eco-Musée d'Alsace à Ungersheim (Haut-Rhin) : traditions architecturales et fêtes en tous genresVibrante Bilbao / Le temps d'un week-end ou d'un court séjour, Tours mérite bien une escapadeSéjour week-end à HonfleurTruffe au vent en Pays Cathare Visite d'un sous-marin nucléaire : Le Redoutable, c'est à Cherbourg, CITE  DE  LA  MERLa Cité de la Mer à Cherbourg : pour apprendre et se divertir / Savoir-faire et faire-savoir

 

 

Claire en France aime bien recevoir vos avis et suggestions.  N' hésitez pas ! Le formulaire de contact et les espaces commentaires sont là pour cela

 

Mentions légales