Gérard Samson, viticulteur normand

Bien avant les pommiers et le cidre, la Normandie était terre de vignes et de vin. La carte de Cassini mentionne des vignes à l'endroit exact où, aujourd'hui, des ceps poussent à nouveau à Grisy, près de Saint Pierre sur Dives (Calvados).

Les vins qu'ils produisent ne sont pas piquettes folkloriques tout justes bonnes à se transformer en vinaigre.  Bien au contraire.  Qu'ils soient rouges ou blancs, ils sont élevés dans la meilleure tradition vinicole et leurs arômes réjouissent déjà les palais des connaisseurs.  

Reportage : Guy Riboreau©

 

 

Photo : Claire Vuillemin ©

 

A l'entendre parler - passionnément - de ses vignes et de ses vins, on ne soupçonnerait pas la première occupation de Gérard Samson : notaire. Pourtant c'est ainsi et si l'on cherche son numéro de téléphone à Saint Pierre sur Dives, les renseignements téléphoniques vous donneront le numéro de l'Etude où il officie encore, à temps partiel, pour apporter son appui à ses successeurs.

Son métier, désormais, c'est la vigne et le vin. Il a étudié en Bourgogne, en Alsace et ailleurs, la meilleure façon de mettre en valeur les 5 à 6 hectares qu'il a plantés sur un coteau exposé au sud, là justement où Cassini situe une vigne et où se trouvait une maison de vigneron en 1762.

 

Photos : Guy Riboreau © (sauf mention spéciale)

 Les Arpents du soleil à Grisy

 

Notaire, Gérard Samson a compulsé les actes de la région.  Les parcelles qu'il exploite ont appartenu à la même famille de 1792 à 1995.  Le lieu-dit s'appelle "les vignes", le chemin qui y mène est le "chemin des vignes" et une parcelle est dénommée "le soleil". Du Moyen Age à la fin du XVIIIème siècle, la vigne occupait le coteau dévolu aujourd'hui aux "Arpents du soleil".

 

Photo : Claire Vuillemin©

 

Ce n'était pas les seuls vignobles autrefois en Normandie : la vallée de la Seine en avait, notamment du côté de Vernon et on en trouvait également près d'Avranches.  Il fallait bien approvisionner les monastères (dont le Mont Saint Michel) en vin de messe...

 Mais les ceps disparaissent progressivement à partir de la Renaissance.  Le développement des échanges avec le reste de la France et l'Italie amène d'autres vins venant de régions où il ne gèle pas. Car c'est LE problème : mars, avril et mai peuvent encore amener des gelées fatales au raisin.  Le vigneron, ici plus qu'ailleurs, prend des risques !

 

Cela n'a pas découragé Gérard Samson, pas plus qu'il n'a baissé les bras devant le tracasseries administratives pour obtenir les autorisations de planter.  C'est que l'on ne rigole pas avec la plantation de vignes en France.  "Ces dernières années, seules deux nouvelles plantations ont été autorisées, l'une dans la Nièvre, l'autre, c'est ici", dit il avec un grand sourire.

 

 

.plantation de nouvelles vignes, avec Henri, son collaborateur au premier plan

 

Gérard Samson a planté de l'Auxerrois, du Pinot gris, du Muller-Thurgau, du Melon de Bourgogne, du Pinot noir (ce dernier  est très demandé; il lui faut en replanter...). 

Le sol est très particulier. Les géologues l'appellent "rendzine anthropique sur Bathonien supérieur". Voici à quoi il ressemble :

 

 

La couche d'humus étant faible, la vigne puise ses ressources dans cette roche.

La protection sanitaire est conduite en "lutte raisonnée" et la vinification en cave se fait sans chaptalisation ni filtrage.

 

 

Pour avoir goûté aux différentes cuvées, nous pouvons dire que ce notaire devenu vigneron sait ce qu'il fait, qu'il connait son terroir et qu'il réserve au visiteur de passage de bien belles surprises aromatiques.

 

  

 

 


 

Gérard SAMSON
Les ARPENTS DU SOLEIL


Chemin des Vignes
GRISY
14170 SAINT PIERRE SUR DIVES
Tél : 02 31 40 71 82
02 31 20 80 41
Fax : 02 31 20 29 70

 

 

Site : www.arpents-du-soleil.com

Créé le : 04/01/2016 - Mise à jour : 04/01/2016
Commentaire (0) - Laisser un commentaire
Aucun avis
Flux Rss Phonothèque

© Claire en France
Hébergement & Support Le plus du Web - Création graphique Pratikmedia -

Vins de Montlouis / L'Eco-Musée d'Alsace à Ungersheim (Haut-Rhin) : traditions architecturales et fêtes en tous genresVibrante Bilbao / Le temps d'un week-end ou d'un court séjour, Tours mérite bien une escapadeSéjour week-end à HonfleurTruffe au vent en Pays Cathare Visite d'un sous-marin nucléaire : Le Redoutable, c'est à Cherbourg, CITE  DE  LA  MERLa Cité de la Mer à Cherbourg : pour apprendre et se divertir / Savoir-faire et faire-savoir

 

 

Claire en France aime bien recevoir vos avis et suggestions.  N' hésitez pas ! Le formulaire de contact et les espaces commentaires sont là pour cela

 

Mentions légales