A l'Orangerie, Trésors  de la collection Ishibashi

Les impressionnistes ont été nombreux à se passionner pour la culture du Japon. Au fil du temps, cet engouement devint réciproque. Ce que montre  l'Orangerie dans cette très belle exposition, à travers d'exceptionnels chef d'œuvre, c'est la vision qu'eut  une certaine élite japonaise de l'art  en Occident et particulièrement des maîtres de la seconde moitié du XIXème siècle.

 

Visite avec Marianne Lohse

 

Jackson Pollock (1912-1956)
Number 2, 1951, 1951
Huile sur toile, 96,9 x 66,2 cmTokyo, Bridgestone Museum of Art
© Bridgestone Museum of Art, Ishibashi Foundation
© ADAGP, Paris 2017

 

 

Ouvert en 1952 au coeur de Tokyo, à l'instigation du grand collectionneur Shôjirô Ishibashi, le Bridgestone Museum of Art rassemble quelque 2500 pièces.  Conservateur au musée de l'Orangerie  et commissaire de l'exposition, Cécile Girardeau,  avec ses homologues japonais, en a sélectionné une centaine.  Le parcours s'ouvre sur  des œuvres de style occidental (la peinture yôga), premières acquisitions du collectionneur et s'achève sur une confrontation  entre artistes occidentaux comme Pollock et japonais comme Kazuo Shiraga. Fondateur de l'entreprise Bridgestone (les pneux), Shôgirô Ishibashi  s'enrichit dans les années 30 et commence à acheter les grands maîtres français. Cinq tableaux de Monet sont présentés à l'Orangerie : "L'inondation à Argenteuil ", "Belle Ile, effet de pluie " ainsi que deux toiles de la série des  "Nymphéas" et "Crépuscule à Venise".

 

Claude Monet (1840-1926)
Crépuscule à Venise, vers 1908
Huile sur toile, 73 x 92,5 cm
Tokyo, Bridgestone Museum of Art
Don de Shôjirô Ishibashi, 1961
© Bridgestone Museum of Art, Ishibashi Foundation

 

Le goût et la persévérance de trois générations de la famille Ishibashi permettent  d'admirer aussi l'exceptionnel " Mademoiselle Georgette Charpentier assise" peinte par  Renoir et les toiles d'artistes compagnons du mouvement  comme ce "Portrait de Manet par lui-même "  ou "Au cirque, dans les coulisses " de Toulouse- Lautrec.

 

Pierre-Auguste Renoir (1841-1919)
Mademoiselle Georgette Charpentier assise, 1876
Huile sur toile, 97,8 x 70,8 cm
Tokyo, Bridgestone Museum of Art
© Bridgestone Museum of Art, Ishibashi Foundation

 

On ne ratera pas le "Jeune homme au piano " de Caillebotte, montrant Martial, compositeur et pianiste, frère cadet du peintre, l'une des  dernières acquisitions du Bridgestone Museum. Ni cette " Montagne Sainte Victoire et Château Noir" de Cézanne que Picasso appelait " notre maître à tous".

 

Paul Cézanne (1839-1906)
Montagne Sainte-Victoire et Château Noir, vers 1904-1906
Huile sur toile, 66,2 x 82,1 cm
Tokyo, Bridgestone Museum of Art
Don de Shôjirô Ishibashi, 1961
© Bridgestone Museum of Art, Ishibashi Foundation

 

L'intérêt pour le peintre espagnol (voir le superbe "Saltimbanque aux bras croisés") s'est développé avec Kan'ichirô et Hiroshi, fils et petit- fils de Shôjirô disparu il y a trente ans.

 

Pablo Picasso (1881-1973)
Saltimbanque aux bras croisés, 1923
Huile sur toile, 130,8 x 98 cm
Tokyo, Bridgestone Museum of Art
© Bridgestone Museum of Art, Ishibashi Foundation
© Succession Picasso 2017

 

Ses descendants ont non seulement complété les oeuvres impressionnistes et pos-impressionnistes mais ils ont ouvert la collection au mouvement informel (Fautrier, Hartung, Soulages, Zao Wou-ki). Last but not least, en 1919, un bâtiment totalement nouveau, d'une superficie deux fois supérieure, abritera le Bridgestone Museum of Art, actuellement en travaux.

 

Marianne Lohse

Jusqu'au 21 août 2017

Musée de l'Orangerie

Jardin des Tuileries

75001 Paris

www.musee-orangerie.fr

Créé le : 14/04/2017 - Mise à jour : 14/04/2017
Commentaire (0) - Laisser un commentaire
Aucun avis
Flux Rss Phonothèque

© Claire en France
Hébergement & Support Le plus du Web - Création graphique Pratikmedia -

Vins de Montlouis / L'Eco-Musée d'Alsace à Ungersheim (Haut-Rhin) : traditions architecturales et fêtes en tous genresVibrante Bilbao / Le temps d'un week-end ou d'un court séjour, Tours mérite bien une escapadeSéjour week-end à HonfleurTruffe au vent en Pays Cathare Visite d'un sous-marin nucléaire : Le Redoutable, c'est à Cherbourg, CITE  DE  LA  MERLa Cité de la Mer à Cherbourg : pour apprendre et se divertir / Savoir-faire et faire-savoir

 

 

Claire en France aime bien recevoir vos avis et suggestions.  N' hésitez pas ! Le formulaire de contact et les espaces commentaires sont là pour cela

 

Mentions légales