Le Pouvoir des Fleurs, Joseph Redouté au Musée de la Vie Romantique

Pour la première fois en France, l'un des plus charmants musées parisiens, le Musée de la Vie Romantique, organise, avec le partenariat exceptionnel du Muséum national d'Histoire Naturelle.  une exposition consacrée au peintre botaniste Joseph Redouté et à son influence.

 

Visite avec Marianne Lohse

 

 

Panneau décoratif Manufacture Jacquemard & Bénard, Paris les Arts Décoratifs (c) 

 

 

La belle exposition du Musée de la Vie Romantique renvoie à une époque où  botanistes et dessinateurs sillonnaient les mers à la recherche d'espèces rares, où Joséphine Bonaparte, collectionneuse passionnée, demandait à Joseph Redouté d'illustrer "Le Jardin de la Malmaison"" où porte-bouquets, éventails et bijoux reflétaient cet engouement, où  un "Salon des Fleurs" mettait à l'honneur un véritable genre pictural. Un âge d'or inégalé. Et un véritable phénomène social: il était de bon ton, alors, de s'adonner à l'aquarelle et de décrypter le langage des fleurs...

La liste  des vélins aquarellés réalisés par Joseph Redouté est impressionnante. Peintre des souveraines, de Joséphine à Marie-Amélie (le gotha suivait ses leçons avec assiduité), Redouté fut aussi graveur, éditeur et maitre de dessin au Muséum d'Histoire Naturelle.

 

Pierre-Joseph Redouté (1759-1840) Papaver Somniferum. Aquarelle et crayon noir sur velin,1839. Paris, musée de la Vie romantique Roger-Viollet

 

Né en 1759, à Saint-Hubert, dans les Ardennes belges, il s'installe à Paris en 1783. Le  miniaturiste du roi, Gérard van Spaendonck, lui enseigne la peinture à l'aquarelle, Charles-Louis L'Héritier de Brutelle l'initie à la dissection botanique et le fait participer à l'illustration de plusieurs recueils montrant des plantes acclimatées dans des serres parisiennes et londoniennes. Il est le premier à utiliser pour la botanique la gravure au pointillé.

 

PJ Redouté Fleurs, Paris Musée du Louvre, dpt arts graphiques RMNGP M. Urtado presse MvR

 

Les fleurs de Redouté et de bon nombre d'artistes de ses contemporains ont constitué une remarquable source d'inspiration pour soieries, manufactures de porcelaines et de papiers peints. Difficile de réaliser aujourd'hui combien leur art entretenait de liens étroits avec l'industrie. Au début du XIXème siècle, les soyeux lyonnais ouvrirent même une " Ecole de dessin de la Fleur". A la mort, en 1840, de celui qu'on surnommait " le Raphaël  des Fleurs", plusieurs de ses élèves, comme Aline Corbin, décidèrent de perpétuer son enseignement.

 

Assiette de la  Flore parisienne Rueil Malmaison, Châteaux Malmaison Bois Préau(c)RMNGP G.Blot presse MvR

 

Des deux cent cinquante œuvres présentées par le Musée de la Vie Romantique (certaines, en raison de leur fragilité, seront visibles par roulement), comment ne pas préférer les merveilleux albums exécutés pour le couple impérial ? Ils sont montrés sous verre. Impossible de les feuilleter, cela va de soi. Rarement, on aura atteint à la fois une telle rigueur scientifique et une telle élégance.

 

PJ Redouté (1759-1840) Fritillaire impériale, 1802-1846, Paris MNHN  MNHN_Dist. RMN

 

En résonance, Ateliers d'Art de France, le syndicat professionnel des métiers d'art, déploie, au sein des collections permanentes et des espaces extérieurs du musée, un parcours de créations inédites. Dialoguant avec la fleur et l'art de Redouté, 26 créateurs façonnent la matière avec humour et poésie.

Marianne Lohse

Jusqu'au 1er octobre 2017.

Musée de la Vie Romantique, Hôtel Scheffer-Renan, 16 rue Chaptal 75009 Paris

Tel : 01 55 31 95 67  www.museevieromantique.paris.fr

Créé le : 29/05/2017 - Mise à jour : 25/06/2017
Commentaire (0) - Laisser un commentaire
Aucun avis
Flux Rss Phonothèque

© Claire en France
Hébergement & Support Le plus du Web - Création graphique Pratikmedia -

Vins de Montlouis / L'Eco-Musée d'Alsace à Ungersheim (Haut-Rhin) : traditions architecturales et fêtes en tous genresVibrante Bilbao / Le temps d'un week-end ou d'un court séjour, Tours mérite bien une escapadeSéjour week-end à HonfleurTruffe au vent en Pays Cathare Visite d'un sous-marin nucléaire : Le Redoutable, c'est à Cherbourg, CITE  DE  LA  MERLa Cité de la Mer à Cherbourg : pour apprendre et se divertir / Savoir-faire et faire-savoir

 

 

Claire en France aime bien recevoir vos avis et suggestions.  N' hésitez pas ! Le formulaire de contact et les espaces commentaires sont là pour cela

 

Mentions légales