Chez Arsène Lupin à Etretat

Maurice Leblanc se doutait-il, quand il a commencé en 1905 à écrire les aventures d'Arsène Lupin, gentleman-cambrioleur, du succès de ses oeuvres ? Se doutait-il que l'Aiguille de Belval à  la Porte d'Aval deviendrait plus connue sous le nom (imaginé) de l'Aiguille Creuse ? Pouvait-il rêver que son héros, Lupin, connaîtrait une popularité qui ne se dément pas des décennies plus tard ? Certes "Le CLos Lupin", sa maison d'Etretat y est pour quelque chose : une scénographie astucieuse nous fait pénétrer dans l'univers mystérieux et romanesque de Lupin/Leblanc. Mais l'oeuvre est là, qui se lit toujours avec amusement même si le monde d'aujourd'hui n'a plus grand chose à voir avec celui de Leblanc/Lupin...

 

Reportage (avec la complicité d'Arsène) : Guy Riboreau

 

Photos : Maison Maurice Leblanc

 

 

Accueilli par "Grognard", son fidèle valet, le visiteur pénétre dans un monde où il lui faut accomplir un parcours sinueux commandé par des voyants au dessus de chaque porte, tels des feux de signalisation lui permettant de passer d'une pièce à l'autre. La première est celle du cabinet de travail de l'écrivain. Il est là, à son bureau, plume en main, entouré de documents divers, manuscrits, photos, cartes et plans... Bref accueil car, très vite, une voix se fait entendre, celle de Lupin (Georges Descrières a immortalisé le peronnage). C'est maintenant Lupin qui nous invite à le suivre dans son repaire et dans ses aventures. La plus difficile, la plus intrigante, la plus dangereuse : percer le mystère de l'Aiguille creuse. 

Lupin doit ruser, transformer son apparence. il possède 47 identités et une  pièce est consacrée à ses déguisements et maquillages, des chapeaux, capes, costumes divers, sont accrochés çà et là.

 

 

Il faut au gentleman-cambrioleur percer le secret des rois de France. Où ont-ils caché leurs trésors ? Une énigme est affichée au tableau noir. Elle doit être résolue.

 

 

En dix jours, Lupin trouvera le code qui l'amène à concevoir une maquette de l'aiguille creuse et à chercher l'accès du rocher...

 

 

Un couloir sombre nous y emmène. Le bruit des vagues frappant le rocher, les cris des mouettes et goélands créent l'ambiance... Enfin le trésor apparait : couronnes, colliers de perles, de rubis et de saphirs, des diamants, des tableaux célèbres dont La Joconde ... c'est la fortune amassée par les souverains qui se sont succédé sur le trône de France...

Merci, Lupin, de nous avoir fait découvrir un tel trésor !

 

Photo : Guy Riboreau ©

 


 

Né à Rouen, le 11 novembre 1864 dans une famille bourgeoise de négociants et d'armateurs, Maurice Leblanc fut un brillant élève au Lycée Corneille. Il eut envie très vite de devenir écrivain sur les traces de Flaubert et de Maupassant. "Métier sublime ! L'écrivain triture l'esprit, sème les idées fécondes et plait aux femmes" disait-il.

 

 

Il s'établit à Paris où il fréquente les salons à la mode, les artistes en vogue, les écrivains à succès. Au début, ses romans n'eurent guère de lecteurs. Il fallut attendre février 1905 pour qu'une nouvelle "policière", "L'arrestation d'Arsène Lupin" publiée dans le mensuel "Je sais tout", le propulse comme écrivain populaire.

Leblanc deviendra quelque peu prisonnier de son personnage : "Ce brigand a pris possession de ma vie et parfois je le regrette" confira-t-il au journal de Rouen.

Comme nombre de personnalités de la Belle Epoque, Maurice Leblanc vint s'installer à Etretat en 1915 dans cette maisson à pans de bois qu'il louait avant de l'acheter en 1918. Il y écrivit la plupart de ses oeuvres. C'est lui qui l'a baptisée "Le Clos Arsène Lupin".

 

 

 Le dernier roman "Les milliards d'Arsène Lupin" est paru en 1939.

Leblanc est mort à Perpignan en 1941 sans avoir pu revoir sa chère Normandie.. Il est enterré au cimetière du Montparnasse à Paris

Le "lupinophiles" savent que les 27 histoires inventées par l'écrivain ont donné lieu à de nombreuses adaptations à la télévision (avec Georges Descrières notamment), au cinéma et au théâtre.

 

 

Le Clos Lupin

15 rue Guy de Maupassant

76790 Etretat

Tél. : 02 35 10 59 53

www.arsene-lupin.com

 

Ouvert tous les jours du 1er avril au 30 septembre de 10h00 à 17h45 et pendant les vacances scolaires.

Reste de l'année : samedi et dimanche de 11h00 à 16h45.

 

Créé le : 12/03/2012 - Mise à jour : 09/04/2012
Tout Arsène Lupin | 10.04.2012 - 09:12
Pour tout savoir sur Arsène Lupin :
http://arsenelupingc.free.fr/
Flux Rss Phonothèque

© Claire en France
Hébergement & Support Le plus du Web - Création graphique Pratikmedia -

 La ligne de partage des eaux en Ardèche et ses oeuvres d'art Vins de Montlouis / L'Eco-Musée d'Alsace à Ungersheim (Haut-Rhin) : traditions architecturales et fêtes en tous genresVibrante Bilbao / Le temps d'un week-end ou d'un court séjour, Tours mérite bien une escapadeSéjour week-end à HonfleurTruffe au vent en Pays Cathare Visite d'un sous-marin nucléaire : Le Redoutable, c'est à Cherbourg, CITE  DE  LA  MERLa Cité de la Mer à Cherbourg : pour apprendre et se divertir / Savoir-faire et faire-savoir

 

 

Claire en France aime bien recevoir vos avis et suggestions.  N' hésitez pas ! Le formulaire de contact et les espaces commentaires sont là pour cela

 

Mentions légales