Le parc des Oiseaux entre Lyon et Bourg-en-Bresse : 40 ans déjà, 3000 oiseaux sur 35 ha

Lointains descendants des dinosaures, les oiseaux peuplent nos villes et nos campagnes - souvent pour le meilleur, parfois pour le pire - cohabitant plus ou moins harmonieusement avec l'espècce humaine. Aimables êtres aériens, salisseurs de monuments et statues, objets de chasse ou de gastronomie, ils sont partout, donnent à rêver quand on ne les craint pas (n'est-ce pas Mr Hitchcock ?), compagnons de nos vies, inspirateurs de poètes quand ce n'est pas de dessinateurs ou de mécaniciens du vol (n'est-ce  pas Mr. de Vinci ?). Qui en connait toutes les espèces ? Une bonne adresse pour en découvrir quelque 3000 consiste à se rendre à Villars-les-Dombes, entre Lyon et Bourg-en-Bresse, au Parc des oiseaux.. 35 hectares leur sont consacrés dans un environnement protégé, avec guides, audio-guides, documents écrits et sonores où le chant des volatiles est transformé en données numériques pour CD ou DVD à rapporter en souvenir...Un lieu magique qui fascine petits et grands.

 

Reportage à Villars-les-Dombes : Guy Riboreau ©

 

 

De nombreux panneaux permettent au visiteur de s'orienter et de s'informer sur les différentes espèces qui peuplent le parc

 

Sur  les 20 ordres que compte le monde des oiseaux, 20 sonr représentés dans ce vaste parc ponctué d'étangs. On est dans les Dombes et le lieu se prête bien à ce tour du monde des volatiles qui s'ébattent en liberté ou dans d'immenses volières où pénétre le visiteur. 

Dans l'espace consacré à l'Océanie, par exemple, il aura la surprise de voir les aimables  et peu farouches loris se poser sur ses mains, pour peu qu'il se soit procuré quelques friandises à l'entrée de la volière.

 

Lori, quand tu me tiens...

 

Pélican frisé dans l'étang des pélicans

 

Quarante ans déjà que le parc existe. L'anniversaire a été marqué le 16 juillet 2016 par l'étape du Tour de France, histoire sans doute de donner des ailes aux coureurs... L'inauguration d'une tour d'observation de 27 mètres a suivi..

 

 

La tour permet d'avoir une vue d'ensemble du parc. Au dessus de la canopée se dsistinguent les différents lieux, 26 en tout, dont "le bush australien",, le tout dernier créé pour présenter les espèces propres à cette région du monde : émeux, casoar à casque, pélican à lunettes, cygne noir, et, pour parfaire encore le décor australien , wallabies et kangourous, seuls mammifères, présentés au parc...

 

 

Le bush australien et son espace de médiation vus de la tour

 

En parcourant le "bush" on rencontre les émeus (émus  de vous voir?)

 

 

les cygnes noirs

 

et des kangourous ... roux

 

 

Il faut prendre le temps de parcourir le parc, passant d"une région du monde à une autre. A partir des différents étages de la tour d'observation, le regard repère la vie dans les arbres et au sol. Ici une cigogne avec son petit dans son nid...

 

Cigpgne dans son nid avec un petit

 

La cigogne au bord de l'étang

 

 

Là, dans leur crique, les manchots de Humboldt originaires du Pérou prennent leur bain ou se sèchent au soleil

 

 

Un autre plan d'eau abrite flamants roses, ibis et spatules

 

 

Le jeune flamant rose fait sa sieste alors que le monde des spatules et  des ibis s'agite autour de lui

 

Spatule blanche

 

Dans l'espace consacré à l'Amérique du sud,, la volière du Pantanal permet de découvrir des oiseaux étonnants tel de coq de roche du Pérou au curieux bec.

 

 

Si les condors ne peuvent être approchés car dangereux (tout comme le casoar à casque), la Forêt et la jungle tropicales réservent de belles surprises. 

 

 

Le Goura de Sheepmaker et sa houppe

 

 

Ibis du Pantanal (Brésil)

 

 

Calao à casque rouge et calao à joues argentées

 

Les fabuleux colibris, oiseaux-mouches champions de voltige aérienne, ne sont pas oubliés et une serre leur est consacrée.

 

Colibri Falle-vert

 

 

L'espace européen, quant à lui,  accueille cigognes et rapaces. Tout un enclos est réservé à ces derniers

 

Vautour moine

Impérial aigle blanc

 

Hibou grand duc

 

Il ne faut pas manquer le spectacle des oiseaux en vol. Habituellement, dans les spectacles de cette nature, il s'agit de rapaces qui assurent le "show", frolant les têtes du public. Au Parc des Oiseaux, ce sont des oiseaux du monde qui se comportent comme de vrais acteurs connaissant leur rôle

 

Envol

 

La grue royale d'Ouganda

 

Elle fera une sortie majestueuse après son vol

 

Pélican en vol

 

 

"Escadrille" d'ibis rouges

 

Le calao d'Abyssinie, fier d'avoir attrapé un serpent (factice)

 

tout comme le cariama huppé qui le rapportera au soigneur

 

 

A la fin du spectacle, friandises pour tous les acteurs !

 

*********************

 

Encadrés

 

Les différents espaces

Amérique du sud, Océanie, Europe, Asie, Afrique

Autres : aire de spectacle, la maison des oiseaux, la nurserie, la Cité des perroquets, l'ile aux échassiers, la labyrinthe, la jungle tropicale, Mythiques colibris.:

Espaces de restauration : le Pélican Frisé (self), la Carpe (excellente cuisine locale et salon de thé), deux snacks, quatre aires de pique-nique.

Hébergements : un camping **** (espaces libres, tentes toile/bois, et roulottes) et un hôtel ** à proximité..

 

Etang et restaurant La Carpe (en arrière plan)

 

 

Statistiques : 300 000 visiteurs/an dont plus d'un tiers d'abonnés, 60 salariés permanents, A la nursery : 500 naissances/an. Hauteur de la tour d'observation : 27 mètres (escalier et ascenseur). Parmi les pensionnaires du Parc, plus de 60 espèces font partie des espèces menacées dont la liste est établie par l'Union internationale pour la conservation de la Nature. Le Parc est donc très engagé auprès des institutions de protection de l'environnement, des espèces et de leurs biotopes.

 

Jabiru du Sénégal, une espèce protégée

 

*********************

 

Développements prévus

 

Le Parc des Oiseaux est actullement le principal pôle touristique du Département de l'Ain qui l'a réalisé avec l'appui de l'Union Européenne, la Région Rhône-Alpes, Ain-Tourisme et  de bien d'autres partenaires institutionnels et privés.

Des espaces ont été acquis aux alentours pour permettre des développements importants qui font l'objet d'un plan 2016/2020. :

  • en 2017 : une plaine africaine dédiée aux enfants avec dispositifs ludiques et une serre consacrée à Madagascar, avec baobabs et lémuriens évidemment.
  • en 2018 : un espace en quatre parcours consacré aux oiseaux de l'extrême : déserts, océans, ténébres tropicales, banquise.
  • en 2019 : rénovation et extension de la Maison des Oiseaux, bâtiment historique du parc. La thématique du vol est envisagée.
  • en 2020 : un espace consacré aux migrations avec parcours aérien simulant le vol...

 

*********************

 

LE PARC DES OISEAUX 
RD 1083 - 01330 VILLARS LES DOMBES 
Tel. : +33 (0) 4 74 98 05 54 
Fax : +33 (0) 4 74 98 27 74 
info@parcdesoiseaux.com

http://www.parcdesoiseaux.com/fr/index.php

Créé le : 27/03/2018 - Mise à jour : 27/03/2018
Commentaire (0) - Laisser un commentaire
Aucun avis
Flux Rss Phonothèque

© Claire en France
Hébergement & Support Le plus du Web - Création graphique Pratikmedia -

 La ligne de partage des eaux en Ardèche et ses oeuvres d'art Vins de Montlouis / L'Eco-Musée d'Alsace à Ungersheim (Haut-Rhin) : traditions architecturales et fêtes en tous genresVibrante Bilbao / Le temps d'un week-end ou d'un court séjour, Tours mérite bien une escapadeSéjour week-end à HonfleurTruffe au vent en Pays Cathare Visite d'un sous-marin nucléaire : Le Redoutable, c'est à Cherbourg, CITE  DE  LA  MERLa Cité de la Mer à Cherbourg : pour apprendre et se divertir / Savoir-faire et faire-savoir

 

 

Claire en France aime bien recevoir vos avis et suggestions.  N' hésitez pas ! Le formulaire de contact et les espaces commentaires sont là pour cela

 

Mentions légales