L'Ain, terre de cheval et qui entend le rester !

Voici un département qui entend bien préserver et développer ses atouts mutiples : une géographie aimable, diversifiée faite de plaines, d'étangs, de montagnes; idéalement située  proche de Lyon, près de la Suisse et de l'Italie, facilement accessible depuis Paris, une région avec d'excellents produits : volailles, vins, fromages, bière, et, ce que Claire en France a découvert récemment, : une terre bénie pour le cheval, qu'il soit de trait, de randonnée, de jumping et de course. Il n'y a pas que la Normandie et la région parisienne (Chantilly) pour produire et exporter des chevaux de qualité : l'Ain possède espaces, structures compétences et savoir-faire qui sont reconnus en France et à l'étranger..  

 

Découverte, au petit trot,enlevé  : Guy Riboreau (texte et photos ©)

 

 

 

Le Centre d'insémination de Chatenay

Les chevaux ne naissent pas plus dans les choux que les bébés des humains. Si autrefois, dans les haras nationaux, ils devaient répondre avant tout, avec leur robustesse,  aux exigences des armées, ils sont conçus de nos jours pour accomplir de multiples tâches. On donne naisance aujourd'hui à un cheval par rapport à un objectif précis : fournir à son acheteur (le plus souvent un éleveur)  un cheval de course, d'équitation, de randonnée, de trait, etc.  

Ce sera d'abord le rôle de l'inséminateur que d'imaginer une combinaison de caractères génétiques pour permettre de réaliser le cheval souhaité en "mariant" avec bonheur les qualités du donneur - l'étalon - et de la receveuse - la jument. Brève visite au Centre d'insémination de Chatenay où sont hébergées et inséminées les juments. Le Centre dispose d'une autre structure à Servas  pour une quinzaine d'étalons. .

 

 

Le centre possède les paillettes de semence congelées dans de l'azote liquide de bien des donneurs. Un registre, le Studbook (de Stud, haras et book, livre), répertorie les caractéristiques et la généalogie de toutes les races de chevaux. La traçabilité des données concernant les équidés en général (chevaux, ânes, poneys est également assurée par le SIRE (Système d'information relatif aux équidés). Près de 3 500 000  équidés y sont enregistrés !

 

 

Conteneur d'azote liquide avec ses paillettes de semence

 

Tout l'art et la science de l'inséminateur sera de déterminer quel profils idéaux pourront (au plan biologique comme au plan de la transaction commerciale) être associés pour obtenir le résultat recherché; Un vrai défi !.

 

Pouliche et son poulain d'un jour

 

Chiffres clés de la saison  2016

356 juments inséminées, 45 poulinages, 50 Transferts d'embryon

 

Le donner et le recevoir en matière d'insémination équine ne sont pas actes gratuits et les transactions peuvent atteindre des prix élevés. Rémunération du propriétaire du donneur, rémunération de celui de la pouliche receveuse, rémunération de l'inséminateur et du vétérinaire, frais techniques... on est là dans une économie de marché qui brasse des sommes importantes et fait vivre plusieurs filières. Un bon cheval de randonnée coûte cher, une bête de concours hippique issue de géniteurs prestigieux atteindra des prix considérables. Quant à ceux des chevaux de courses... mieux vaut vérifier l'état de sa fortune avant  de se lancer dans l'achat d'un pur-sang  !!!

 

Présentation d'une des belles reproductrices du centre

 

Site : http://www.beligneuxleharas.com/p/centre-dinsemination-de-chatenay-01/

 

 

Le Parc National du Cheval

La filière équine  en Rhône-Alpes, région à laquelle l'Ain est rattaché, recense 1882 éléveurs. L'éleveur transformera le jeune poulain en cheval de  course, d'équitation, de randonnée, de trait ou d'attelage, en lui apprenant son futur "métier". Une institution dans l'Ain joue une rôle de premier plan le Parc National du Cheval.

 

 

Au nord-est de Lyon sur 40 hectares à Chazey sur Ain, il permet l'entrainement des chevaux de course et de leurs jockeys, la préparation au aux concours hippiques français et étrangers (Jumpings), la formation des jeunes aux différents examens liés à l'enseignement de l'équitation. C'est un bel outil au service du monde équestre.

 

Stagiaires en pause au bord de la carrière
 

 

Le Parc dispose de deux entités distinctes :

  • un centre de promotion et de compétition (Jumping, Championnat de France Hunter en 2017, organisation d'épreuves d'élevage)
  • une centre de formation : stages, préparation aux diplômes professionnels, examens pour obtention des diplômes d'Etat.

 

Stagiaire préparant son cheval pour son examen

 

Site : www.parcducheval.fr

 

 

Les Ecuries de la Rionde

De plus petites structures existent dans l'Ain pour amener un jeune cheval à jouer le rôle que son propriétaire (professionnel ou particulier) attend de lui. 

Les étapes importantes sont celles du débourrage et du dressage. Brève visite aux Ecuries de La Rionde à Romans,Odile Audinot et son fils. André prennent en mains chevaux et cavaliers.

 

 

Ici André avec un cheval de 3 ans auquel il faut tout apprendre : la confiance avec le dresseur, l'obéissance aux ordres, marcher au pas au rythme et dans le sens voulu, s'habituer à avoir quelque chose sur le dos, puis ce sera la selle, le mord, la commande des rênes, le cavalier sur la selle, les figures aux différentes allures, les sauts d'obstacles... Une science à partager avec le cheval. Cela prendra des mois...

Site : www.larionde.fr

 

 

Chez Guy Martin

Dans ce monde très particulier, il est un homme qui fait autorité, un fou de chevaux, éleveur et  surtout marchand, qui sait deviner le devenir possible de l'animal. Guy Martin (homonyme du chef du Grand Véfour et de celui du champion de moto britannique) vit pour et par le cheval. Dans sa maison (tout comme à l'extérieur), les reproductions d'oeuvres peintes et sculptées représentant le bel animal ont, depuis longrtemps,  envahi les lieux. 

 

  

 

Il est intarrissable et évoque les bêtes de course et de concours qu'il a dénichées et...  vendues. Celles aussi avec lesquelles il a remporté bien des concours équestres (avec un beau gris pommelé Ocento du Temple notamment). Un expert mondialement connu qui nous a beaucoup impressionnés. Son fils, Yannick, a pris la relève. Dans "succèder", il y a "succès" et Yannick Martin entend bien poursuivre dans cette voie...

https://www.facebook.com/Ecurie-Yannick-Guy-Martin-725481950920035/

 

 

Equirando

La filière équestre dans l'Ain, c'est aussi une institution très active, Equirando"L'Equirando est une manifestation du Comité National de Tourisme Équestre de la Fédération Française d'Équitation. L'Equirando tient son nom de la contraction d' " équitation " et de " randonnée ". Avec environ 1000 participants venant de toute la France et de différents pays (Belgique, Italie, Suisse, Espagne, Maroc...), il est le plus grand rassemblement européen de cavaliers et de meneurs pratiquant l'équitation de pleine nature.

Il est vrai que pour la randonnée à cheval, l'Ain dispose de beaux atouts avec une nature généreuse, de nombreux centres d'intérêt, des haltes aménagées. Avec ses paysages variés - de grandes plaines à l'ouest de la rivière de l'Ain contrastent avec les reliefs montagneux à l'est -, ce département est le lieu rêvé pour les amoureux de la nature et du cheval.

 

 

           Etang et cygnes                                 Pérouges, l'Ostellerie

 

L'Équirando 2017 s'installera sur le Parc de Loisirs de Bouvent - du 21 au 23 juillet 2017 - avec sa bonne humeur, ses fêtes et défilés, ses valeurs de partage, de respect et sa bonne ambiance incontestée...

 

 

Parm les nombreuses structures qui s'intéressent au cheval dans le département, signalons Equid'Ain, une association loi 1901 très active, pour développer la notoriété de l'Ain à travers le cheval, susciter une synergie au sein et autour de la filière cheval et être facilitateur de contacts et d'échanges. Equid'Ain anime même une émission de radio !

 

 

Jumping de Bourg-en-Bresse 

Claire en France avait été convié par le Département de l'Ain et son Comité du Tourisme à l'occasion du 27è Jumping de Bourg en-Bresse qui se tenait pour la première fois dans le grand parc des expositions de la cité bressane, Ainterexpo.  Le parc avait été doté de paddocks, de carrières et de nombreux espaces pour tous les fournisseurs de la filière équine. Le Grand Prix doté de 70 000 €   a amené les cavaliers sur des obstacles de 1m 55. Quelques-uns des meilleurs cavaliers mondiaux avaient fait le déplacement. 

 

 

C'est un normand de Saint-Gatien-des-BoisMathieu Billot sur Shiva d'Amaury qui a remporté le Grand Prix de ce CSI 4 étoiles,, 1er sur 50 participants. Mathieu avait été Champion d'Europe Juniors en 2002,  et vainqueur du circuit du Grand National en 2012 et en 2015. Il espère, faire partie de l'Equipe de France seniors lors des futures grandes échéances dans les années à venir

       

Mathieu Billot sur Shiva d'Amaury

(photo Jumping de Bourg en Bresse)

 

 

www.equitation-rhonealpes.com

https://www.ffe.com/equirando/.

www.ifce.fr (Institut Français du Cheval et de l'Equitation) et www.haras nationaux.fr

www.equidain.fr

 

Créé le : 11/06/2017 - Mise à jour : 03/07/2017
Commentaire (0) - Laisser un commentaire
Aucun avis
Flux Rss Phonothèque

© Claire en France
Hébergement & Support Le plus du Web - Création graphique Pratikmedia -

Vins de Montlouis / L'Eco-Musée d'Alsace à Ungersheim (Haut-Rhin) : traditions architecturales et fêtes en tous genresVibrante Bilbao / Le temps d'un week-end ou d'un court séjour, Tours mérite bien une escapadeSéjour week-end à HonfleurTruffe au vent en Pays Cathare Visite d'un sous-marin nucléaire : Le Redoutable, c'est à Cherbourg, CITE  DE  LA  MERLa Cité de la Mer à Cherbourg : pour apprendre et se divertir / Savoir-faire et faire-savoir

 

 

Claire en France aime bien recevoir vos avis et suggestions.  N' hésitez pas ! Le formulaire de contact et les espaces commentaires sont là pour cela

 

Mentions légales