Somme : à toute vapeur

C'est un petit train aux wagons de bois, style Chemins de Fer Français d'avant guerre (la Première, celle de 14-18 !). Il relie Le Crotoy à Saint Valéry sur Somme et cette dernière ville à Cayeux. La rame est tirée par une improbable petite locomotive à vapeur. Elle est rutilante, astiquée sans doute chaque jour par quelques amoureux de la traction à l'ancienne. Elle ira son petit bonhomme de chemin avec force échappements de vapeur et coups de sifflet à l'approche d'un danger potentiel...

 

Textes et photos : Guy Riboreau©
Textes et photos : Guy Riboreau©

Mais d'abord, il faut l'atteler au train de wagons de bois verni superbement restaurés avec leurs plaques d'identification.

 

 

 

Nous sommes dans le monde du CFBS, le Chemin de Fer de la Baie de Somme, une association créée fin 1969 mais mise en place en mars de l'année suivante pour sauvegarder la voie ferrée Noyelles-Le Crotoy devenue ainsi desserte touristique. Le CFBS, c'est le symbole même d'un pari réussi : préserver un patrimoine, le mettre en valeur, en faire un point d'attraction pour le département.

Le tout en s'appuyant sur le bénévolat (250 bénévoles, une cinquantaine actifs) même si, aujourd'hui, l'association compte une vingtaine de salariés (CDI et saisonniers).


Il faut dire que le réseau ne manque pas de charme.Les voyageurs sont touristes à la recherche d'une découverte des superbes paysages de la Baie de Somme mais aussi quelques locaux qui trouvent pratique et agréable ce mode de déplacement d'une ville à l'autre de la Baie : Le Crotoy, Noyelles, Saint Valéry sur Somme, Lanchères, Cayeux sur mer.


Le succès est là, avec une fréquentation en hausse constante :

 

Tableau : CFBS
Où l'on voit la progression de la fréquentation individuelle par rapport aux groupes


 

La Somme à Saint Valéry

 


La ligne Noyelles sur Mer – Cayeux sur Mer est en 2 parties, de part et d'autre de Saint Valéry sur Somme.qui constitue le centre névralgique du réseau. Vers Le Crotoy, le train doit s'arrêter à Noyelles pour contourner la Baie.
Tout au long du parcours le regard se porte sur les "molières", ces espaces de vasières constamment remodelés par la mer et les prés salés où paissent les moutons éponymes.

 

 

Au Crotoy, le touriste peut visiter le petit musée de cette ligne installé dans la gare elle-même : matériels ferroviaires anciens, histoire de la réhabilitation de la ligne, photos.

 

 


Ce réseau date du milieu du 19ème siècle quand le chemin de fer apparait comme LE moyen moderne de faire circuler hommes et marchandises. Toutes les villes voulaient être desservies. La SNCF n'existe pas encore et c'est la Compagnie du Nord qui obtient l'autorisation de construire et d'exploiter une ligne de près de 5 kms entre Noyelles et Saint Valéry sur Somme. Il a fallu construire une digue dans la Baie.

 

Puis la voie d'un mètre est arrivée, les liaisons se sont développées, le matériel a été modernisé. Mais la "vapeur" a continué à propulser les rames de 6 à 10 wagons. En 1882, le Département de la Somme décide la construction d'un ensemble de lignes secondaires à voie métrique destinées à compléter le réseau de la Compagnie du Nord. Paradoxalement, la Guerre 14-18 a contribué à développer les liaisons ferroviaires. Saint-Valéry devient un nœud important d'approvisionnement.


Entre les 2 guerres, la ligne est bénéficiaire pendant les périodes estivales. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, elle servira encore pour transporter hommes, armes et matériaux et elle bénéficiera ensuite de l'effort de reconstruction de l'Organisation Todt. Vint progressivement la concurrence de la route entrainant la fermeture fin 1969 de la ligne Noyelles sur Mer - Le Crotoy et celle de Noyelles sur Mer - Cayeux sur Mer fin 1972.

 

Mais les amoureux des petits trains étaient là : fin 1969 ils créent leur association et, depuis, non sans difficultés mais avec courage et persévérance, ils continuent de faire vivre cette ligne pour le plus grand plaisir des amoureux de la Baie de Somme.

 

Croisement en gare de Noyelles

 

Le CFBS reçoit l'appui de bon nombre d'institutions dont le Conseil Régional de Picardie, le Conseil Général de la Somme, les Offices de Tourisme des villes concernées, la SNCF, la Commission Européenne et d'autres institutions.

Le CFBS est également jumelé avec le K&ESR (Kent & East Sussex Railway, Angleterre), l'ACFCdN (Association des Chemins de Fer des Côtes du Nord), membre de l'UNECTO (Union des Exploitants de Chemins de fer Toutistiques et de musées) et de FEDECRAIL (Fédération européenne des chemins de fer touristiques et historiques).


 L'Association s'est dotée d'un site pour tout savoir sur son histoire, ses motivations, ses trains et ses partenaires :


http://www.chemin-fer-baie-somme.asso.fr/

 




 

Créé le : 26/10/2010 - Mise à jour : 26/10/2010
Commentaire (0) - Laisser un commentaire
Aucun avis
Flux Rss Phonothèque

© Claire en France
Hébergement & Support Le plus du Web - Création graphique Pratikmedia -

 La ligne de partage des eaux en Ardèche et ses oeuvres d'art Vins de Montlouis / L'Eco-Musée d'Alsace à Ungersheim (Haut-Rhin) : traditions architecturales et fêtes en tous genresVibrante Bilbao / Le temps d'un week-end ou d'un court séjour, Tours mérite bien une escapadeSéjour week-end à HonfleurTruffe au vent en Pays Cathare Visite d'un sous-marin nucléaire : Le Redoutable, c'est à Cherbourg, CITE  DE  LA  MERLa Cité de la Mer à Cherbourg : pour apprendre et se divertir / Savoir-faire et faire-savoir

 

 

Claire en France aime bien recevoir vos avis et suggestions.  N' hésitez pas ! Le formulaire de contact et les espaces commentaires sont là pour cela

 

Mentions légales